•  

     

    LE ROYAUME DE FRANCE

    (du Xème au XVème siècle):

     L'AFFIRMATION DE L'ETAT

     

    Page 122

     

    Introduction :

    • Extension du domaine royal (page 123)

     

    • Généalogie royale (page 122) : Il y a une rupture dans la généalogie. Les Capet se succèdent en ligne directe jusqu’en 1328. Ensuite, ça se complique.

     

    I : Le pouvoir du roi

    A Pourquoi le roi a-t-il le pouvoir ?

    Il est choisi par Dieu. Il est sacré à Reims (comme Clovis 496) avec une huile sainte (il est oint). Pour être roi il faut réunir ces conditions.


    De plus, il faut être enterré à la basilique de St Denis. (page 137)

    Gisant de Henri II et de Catherine de Médicis.

    On considère que le roi à des pouvoirs spéciaux (pouvoir de guérison). Il peut aussi donner la justice.


    Le roi dirige ses vassaux (comtes, ducs, seigneurs…) Pour avoir plus de pouvoir le roi doit étendre son domaine royal.

     

    B Les problèmes de succession

    - Philippe IV le bel a 4 enfants : 3 garçons qui meurent sans descendance et 1 fille.


    2 choix s’offrent à la couronne de France :

    - Le fils d’Isabelle : Edouard III d’Angleterre

    - Le cousin (fils de Charles) : Philippe puis Charles.


    
    

    Cliquez pour agrandir.

     

    De plus le roi d’Angleterre à de nombreuses terres sur le domaine royal Français.


     

    C La guerre de Cent Ans (1337-1453)

    La France au début de la guerre.

     

    La guerre de Cent Ans va bouleverser le mode de vie des habitants. Les pillages sont nombreux, les paysans se révoltent (insécurité, création de la gabelle…)


    Règne de Charles VI le fol (1380-1422).

    1346 : Armée française détruite à Crécy. La stratégie est catastrophique. Chevalerie anéantie. Plus Charles VI règne, plus il est fou. Le royaume s’affaiblit.

    Chroniques de Jean Froissard

     

    1420 : Traité de Troyes. La France doit être donnée au roi d’Angleterre à la mort de Charles VI. Mais en 1422 l’héritier du  trône d’Angleterre n’a qu’un an.

    Couronnement d'Henry VI à Paris en 1431.

     

     

    II Jeanne et le gentil dauphin.

    A Un dauphin sans royaume

    A la mort de Charles VI, Charles VII réclame le trône mais il ne peut pas être sacré car il ne possède pas Reims.

    Jeanne d’Arc dit avoir entendu des voix pour chasser les Anglais du territoire français et sacrer le roi à Reims. Elle part donc rejoindre le roi à Chinon. Le roi lui confie une partie de son armée. Elle gagne la bataille de Poitiers. Jeanne ne sait pas combattre mais elle a une réelle influence sur les batailles.

     

    B la reconquête du pouvoir

    Les choix de Jeanne paraissent surprenants quand on ne comprend pas la logique de Jeanne. Elle est persuadée d’être guidée par Dieu. Ses choix ne sont pas militaires mais spirituels.

    Une fois le roi sacré à Reims en 1429, elle doute pour la première fois. Elle est blessée à Compiègne puis faîte prisonnière par les Bourguignons et revendue aux Anglais.

    Sacre de Charles VII

     

    C Le procès de Jeanne

     

    Les Anglais cherchent un motif pour la faire brûler :

    • Ils l’accusent d’avoir tué. -> Echec.
    • Ils l’accusent d’hérésie (croire dans un mauvais Dieu) -> Echec.
    • On l’accuse de se travestir en homme.  Elle devait porter des tenues militaires -> Echec.
    • On l’accuse de ne plus être vierge 

    ->Echec.


    Elle se fait finalement piéger par les Anglais. Elle doit reconnaître des fautes. Elle est condamnée à brûler sur le bûcher.

     

    Conclusion Finale

    Jeanne meurt en 1431. Charles VII meurt en 1461. Il a reconquit tout le territoire national (Calais est repris en 1453). Seules Jersey et Guernesey restent Anglaises.

    Louis XI va continuer d’affirmer le pouvoir royal. Il utilisera tous les procédés (mariage, alliances, poison, guerres…)

    Cette période est une période de mutation :

    • 1450 : Imprimerie par Gutenberg.
    • 1492 : « Découverte » de l’Amérique par Christophe Colomb.
    • 1515 : Avènement de François Ier, guerres d’Italie (1515 : Marignan)


    La période qui suit est radicalement différente (même si elle se situe dans la continuité), c’est la renaissance.

     

    France en 1477


    Cliquez pour agrandir.

     

    A LA FIN DE CE CHAPITRE, JE SUIS CAPABLE ...

     

    1- De dater le début de Capétiens.

    2- D'expliquer pourquoi les premiers Capétiens étaient faibles.

    3- De dire sur quoi reposait la royauté (sacre...).

    4- De décrire les moyens utiliser pour agrandir le royaume.

    5- De résumer les causes et les phases de la guerre de Cent ans.

    6- De présenter Jeanne d'Arc et les conséquences de son action.

    7- De présenter l'état du royaume à la fin du XVème.


    votre commentaire
  •  

    CHAPITRE IV : L'EGLISE EN OCCIDENT

     

     

    LEÇON I- Comment est organisée l'Eglise et quelle est sa place?

     

    A- Une Europe catholique

     

    "L'expansion catholique"

     

    Vers l'an mil, presque tous les Occidentaux sont des ...................   ................... Leur foi consiste à croire le message de .......................... et à penser qu'après la mort, il y a le ....................   ..................... : c'est à ce moment que se décide l'accès au ....................... (s'ils ont été bons) ou à l'................... (en cas de mauvais comportement terrestre).

     

    - La religion rythme toute la vie, au travers des sacrements* (baptême, mariage, enterrement...) et des fêtes consacrées aux Saints*, aux morts (Pâques...).

     

    B- Clercs séculiers, clercs réguliers et ordres religieux

     

    - Parmi les chrétiens, certains consacrent totalement leur vie à l'Eglise : les clercs*. Il faut distinguer le clergé séculier qui vit parmi la population (curés...) du clergé régulier qui vit coupé de la population (moines...).

     

    "Saint François, modèle des Franciscains"

     

    m A partir du Xème siècle, les monastères se regroupent en ordres religieux*. Les plus célèbres sont celui de Bernard de Claivaux (XIIème) et de Saint François d'Assise : les Franciscains (au XIIIème). 

     

     

    C- La hiérarchie

     

     

     

    LEÇON II- Quelles sont les différentes fonctions de l'Eglise?


    A- Le clergé est responsable de la religion


    Grâce à sa présence dans les paroisses*, le clergé encadre la population par les cérémonies religieuses.

     

    Le clergé a aussi la possibilité d'excommunier* un fidèle, ce qui lui ferme les portes du paradis.

      Excommunication de Jean Hus.

     

     

    B- Le clergé s'occupe des hôpitaux et des écoles

     

    "L'enseignement" et "L'école d'un monastère"

     

    Les monastères sont les premiers à assurer un enseignement de base (latin...), puis des écoles urbaines sont constituées (sous la responsabilité de l'évêque).

     

    "A l'hôtel-Dieu de Paris"

     

    Au Moyen Age, les hôpitaux sont nommés "hôtel-Dieu" ou "maison-Dieu". Les plus pauvres peuvent ainsi reçevoir une assistance minimale.


    C- Le clergé travaille pour la paix

     

    "La paix de Dieu...." et "La trêve de Dieu..."


    L'Eglise a toujours été un lieu d'asile pour les personnes qui voulaient trouver un refuge sûr.

     

    Les religieux ont aussi tenté de limiter les guerres en imposant la "paix de Dieu" (protégeant certaines personnes faibles) et la "trêve de Dieu" (interdisant les combats certains jours).


    LEÇON III- Les constructions religieuses : quelles architectures? Quelles fonctions?

     

    A- Sainte-Foy de Conques : une église romane


    Tympan de Sainte-Foy de Conques: Explications

    - Visite virtuelle de l'Abbaye

     Il s'agit de l'église d'une abbaye construite au XIème siècle. Elle était située sur les chemins de pélerinage allant à Saint-Jacques-de-Compostelle en Espagne


    Comme pour toutes les constructions romanes de cette époque, on retrouve un plan en ............... latine et une orientation vers l'Est, en direction de ......................... Les architectes ont bâti des .............. en pierre, qui sont supportées par des murs épais renforcés de ....................

     

    "Schéma d'une voûte"

     

     

    B- Notre-Dame de Paris: une cathédrale gothique

     

    Cette cathédrale (église de l'évêque) fut élevée à partir de 1194. Elle symbolise un nouveau type de constructions (, plus grandes et plus lumineuses que les églises romanes.

     

    L'ancienne technique de la voûte romane est abandonnée pour laisser la place à la croisée d'ogives qui est renforcées par des arcs-boutants. On peut alors construire en hauteur.

     

    "Schéma d'une croisée d'ogives"

     Visite vtuelle de la Cathédrale de Rouen


    C- Un cas à part : les monuments en Terre Sainte (Jérusalem)

     

    Traditionnellement, les chrétiens se rendaient en ......................... à Jérusalem sur la tombe du Christ. Or les ................... en s'installant au Proche-Orient empêchèrent ces pèlerinages. C'est pourquoi Urbain II en 1095 appela à la croisade*, c'est à dire à libérer la ............. .............. par les armes. Après quelques victoires, les moines-soldats ont construit des forteresses pour défendre la Terre Sainte contre les musulmans.

    "Le krak des chevaliers"

    C'est un monument avant tout militaire, dominant la région, et qui était tenu par les ordres militaires*, comme les Hospitaliers, les Templiers ou les Teutoniques.

     

    Conclusion finale


    Fiche de Synthèse

     

    A LA FIN DE CE CHAPITRE, JE SUIS CAPABLE ...

     

    1- De dire de quoi se compose le clergé.

    2- De décrire les grandes lignes de la hiérarchie du clergé.

    3- D'expliquer comment l'Eglise encadre la société.

    4- De donner une définition précise de l'excommunication, hôtel-Dieu, "paix de Dieu", "trêve de Dieu"...

    5- De parler des styles roman et gothique.

    6- De dessiner une voûte classique et un croisée d'ogive.

    7- De donner des exemples de combats menés au nom du catholicisme.

    8- D'utiliser un vocabulaire précis et adapté...

     

     

    Les liens:

     


    Un bon cours de révision

    L'organisation de l'Eglise

    L'intervention de l'Eglise dans la vie des laïcs

    Une chrétienté conquérante

    L'art religieux en Occident

    Documentaire:

    Le mystère des cathédrales P1, P2, P3, P4, P5 et P6.


    Visites d'Abbayes
    - Abbaye de Saint Denis avec frère Jean.
    - Abbaye du Thoronet
    - Abbaye de Fontenay 

    - Abbaye de Royaumont

    Eglises romanes
    l'église romane d'Orcival
    Conques  Un autre site avec de belles photos de Conques.

    Un très bon diaporama pour réviser le vocabulaire sur l'architecture des églises avec l'exemple de l'église romane de Saint-Cernain à Toulouse.

    Pèlerinages
    La route du pèlerinage de Compostelle
    Un petit jeu pour revoir les lieux de pèlerinage.


    Eglises gothiques
    Une visite virtuelle d'une cathédrale
     Notre-Dame de Paris. .
    Un livre interactif pour savoir la différence entre le Roman et le Gothique.

    Croisades
    Une vidéo sur un roi en Croisade : Saint Louis à Damiette.
    Une animation qui explique une image sur les façons de faire son salut : charité, croisade.
    Une grande bataille entre les chevaliers teutoniques et les Russes, qu'ils veulent christianiser : vu du côté russe...

     

    <script type="text/javascript" charset="utf-8"> //<![CDATA[ YAHOO.util.Event.onDOMReady( function() { var bar = YAHOO.util.Selector.query('.obbar', null, true); YAHOO.util.Event.on( YAHOO.util.Selector.query('.close', bar, true), 'click', function(e) { window.location = 'http://lewebpedagogique.com/laprofhgec/2009/01/30/5-eglise-au-moyen-age-art-roman-et-art-gothique/'; } ); var articlesCtn = YAHOO.util.Selector.query('.articles', bar, true); articlesCtn.current = 1; articlesCtn.articles = [" "Pour les 5e - Pour tout savoir sur les cathu00e9drales.""," "Pour les 5e - Sacru00e9 Moyen Age!""," "Pour les 5e - Ru00e9viser H4 L'Eglise au Moyen Age.""," "Pour les 5e - Ru00e9viser G3 L'Asie.""," "Pour toutes les classe - Des infos sur le collu00e8ge.""," "Pour les 3e - Ru00e9viser H5 De la guerre froide au monde d'aujourd'hui.""," "Pour les 6e - Ru00e9viser G2 Les hommes sur la Terre.""," "Pour les 6e - Ru00e9viser H4 Alexandre le Grand""," "Pour les 6e - Ru00e9viser H3 Athu00e8nes au Ve siu00e8cle avant JC.""," "Pour toutes les classes - Bonne annu00e9e!""]; if (articlesCtn.articles.length > 1) { articlesCtn.panel = articlesCtn.getElementsByTagName('div')[0]; articlesCtn.scrollDown = function() { var newP = document.createElement('p'); newP.innerHTML = this.articles[this.current]; this.panel.appendChild(newP); this.current++; if (this.current > this.articles.length - 1) { this.current = 0; } (new YAHOO.util.Anim( this.panel, { 'margin-top': { by: -(parseInt(YAHOO.util.Dom.getRegion( this.getElementsByTagName('p')[0] ).height)) } }, 0.4, YAHOO.util.Easing.elasticOut )).animate(); }; setInterval( function() { articlesCtn.scrollDown(); }, 5000 ); } var links = bar.getElementsByTagName('a'); for (i in links) { if (links[i].rel !== 'dontpop' && links[i].href != '' && links[i].href != '#') { YAHOO.util.Event.on( links[i], 'click', function(e) { YAHOO.util.Event.preventDefault(e); window.open(this); } ); } } var facebook = YAHOO.util.Selector.query( '.facebook', bar, true ); if (facebook) { YAHOO.util.Event.purgeElement( facebook ); YAHOO.util.Event.on( facebook, 'click', function(e) { YAHOO.util.Event.preventDefault(e); var newL = this.href.replace( '__LINK__', encodeURIComponent( window.location ) ); if (!window.open( newL )) { window.location = newL; } } ); } var twitter = YAHOO.util.Selector.query( '.twitter', bar, true ); if (twitter) { YAHOO.util.Event.purgeElement( twitter ); YAHOO.util.Event.on( twitter, 'click', function(e) { YAHOO.util.Event.preventDefault(e); var popup = window.open( '', 'twitter' ); OB.Utils.Shortener.get( window.location.href, function(e, shorten, popup) { var newL = this.href.replace( '__LINK__', document.title.substr(0,100) + ' : ' + shorten ); popup.location = newL; }, popup, this ); } ); } var shortener = YAHOO.util.Selector.query( '.shortener', bar, true ); if (shortener) { YAHOO.util.Event.purgeElement( shortener ); YAHOO.util.Event.on( shortener, 'click', function(e) { YAHOO.util.Event.preventDefault(e); OB.Utils.Shortener.get( window.location.href, function(e, shrtL) { var dial = new OB.Diablog(); dial.setTitle('Adresse simplifiée de la page'); dial.setContent( '

    ' ); YAHOO.util.Selector.query( 'input', dial.getEl(), true ).focus(); }, this, true ); } ); } YAHOO.util.Dom.batch( YAHOO.util.Selector.query( 'input[name=searchLocation]', bar ), function(el) { el.parentForm = el.parentNode.parentNode.parentNode.parentNode.getElementsByTagName('form')[0]; el._onclick = function() { if (this.value === 'site') { this.parentForm.attributes.action.value = "http://www.over-blog.com/recherche/"; this.parentForm.action.value = "search:userSearch"; this.parentForm.ref.value = ""; } else { this.parentForm.attributes.action.value = "http://www.over-blog.com/recherche/recherche-blog.php"; this.parentForm.action.value = "search:searchInBlog"; this.parentForm.ref.value = "1394290"; } }; YAHOO.util.Event.on( el, 'click', function() { this._onclick(); this.parentForm.query.focus(); } ); if (el.checked) { el._onclick(); } } ); YAHOO.util.Event.on( YAHOO.util.Dom.getElementsByClassName( 'query', 'input', bar )[0], 'keyup', function(e) { if (e.keyCode === e.DOM_VK_ESCAPE || e.keyCode === 27) { this.value = ''; } }, bar ); YAHOO.util.Event.on( bar.getElementsByTagName( 'form' )[0], 'click', function(e) { this.getElementsByTagName('input')[0].focus(); } ); YAHOO.util.Dom.batch( YAHOO.util.Selector.query( '.submenu', bar ), function(el) { YAHOO.util.Dom.removeClass( el, 'submenu' ); YAHOO.util.Dom.addClass( el, 'obbarsubmenu' ); el.opened = false; el.parentNode.submenu = el; el.pn = el.parentNode; document.body.appendChild(el); el._height = YAHOO.util.Region.getRegion(el).height; el.style.bottom = 0; el.style.height = 0; el.open = function(slow) { var speed = slow ? 1 : 0.4; var pnReg = YAHOO.util.Region.getRegion( this.pn ); YAHOO.util.Dom.setStyle( this, 'min-width', pnReg.width + 'px' ); var submenus = YAHOO.util.Selector.query('ul.obbarsubmenu'); for (var i in submenus) { if (submenus[i] != this) { try { submenus[i].close(); } catch (e) {} } } this.opened = true; this.style.display = 'block'; YAHOO.util.Dom.setStyle( this, 'top', (YAHOO.util.Region.getRegion( this.pn.parentNode ).height - 1) + 'px' ); YAHOO.util.Dom.setStyle( this, 'left', YAHOO.util.Region.getRegion( this.pn ).left + 'px' ); (new YAHOO.util.Anim( this, { height: { to: this._height } }, speed, YAHOO.util.Easing.elasticOut )).animate(); }; el.close = function(slow) { var speed = slow ? 1 : 0.1; this.opened = false; var a = new YAHOO.util.Anim( this, { height: { to: 0 } }, speed, YAHOO.util.Easing.easeOut ); a.onComplete.subscribe( function() { this.getEl().style.display = 'none'; } ); a.animate(); }; YAHOO.util.Event.on( el.pn, 'click', function(e, submenu) { var t; if (e.target) t = e.target; else if (e.srcElement) t = e.srcElement; if (t && t.nodeName.toLowerCase() !== 'input') { YAHOO.util.Event.preventDefault(e); } if (submenu.opened) { if (t && t.nodeName.toLowerCase() !== 'input') { submenu.close(e.shiftKey); } } else { submenu.open(e.shiftKey); } }, el ); if (!YAHOO.util.Dom.hasClass( el, 'dontautoclose' )) { YAHOO.util.Event.on( el, 'click', function(e, submenu) { submenu.close(e.shiftKey); }, el ); } YAHOO.util.Event.on( window, 'click', function(e, submenus) { if (YAHOO.util.Dom.hasClass( e.target, 'obbarsubmenu' ) || YAHOO.util.Dom.hasClass( e.target, 'obbar' ) || YAHOO.util.Dom.getAncestorBy( e.target, function(el) { return (YAHOO.util.Dom.hasClass(el, 'obbarsubmenu') || YAHOO.util.Dom.hasClass(el, 'obbar')); } )) { return; } for (var i in submenus) { try { submenus[i].close(e.shiftKey); } catch (e) {} } }, YAHOO.util.Selector.query('.obbarsubmenu') ); el.close(); } ); } ); //]]> </script>

    3 commentaires
  • Géographie

    CHAPITRE II : LE MAGHREB

    Diaporama du cours.

    Cartes associées au cours.

     

    Maghreb (c'est-a-dire le Couchant) est la dénomination par laquelle les géographes arabes désignèrent d'abord la partie septentrionale de l'Afrique située à l'Ouest de l'Egypte. Ils y distinguaient trois grandes régions : l'Ifrîkia (Tripolitaine et Tunisie); le Maghreb-Aousath (Algérie); le Maghreb-el-Aksa (Maroc). Depuis, le terme Maghreb ou Maghrib n'a plus été appliqué qu'aux trois pays de l'Atlas 

    LEÇON I: A quels ensembles le Maghreb appartient-il?

    A- Une culture commune

    La religion musulmane

     

    Le monde Arabe

    Le Maghreb comprend ............. Etats: le ....................... , la ....................... et l' .......................

    Il appartient au continent ............................ , mais au niveau culturel, il fait partie du monde ........................... pour la religion, mais aussi du monde ...........................  pour la langue.

    L' ................... est la langue officielle, mais des minorités parlent le .......................

     

    B- Des ressources naturelles méditerranéennes

     Le relief


    Cliquez sur l'image pour agrandir

    Les climats sont liés au relief.

    Méditerranéen.

    Montagne.

    Désert.

     

    -La partie nord du Maghreb est fortement accidentée par des chaînes de montagnes (Atlas...). En avant de ces hauteurs se situent des plaines, alors que vers le Sud on pénètre dans le Sahara.

    -Le Sahara est 6 fois plus étendu que les plaines ou la montagne. Il apporte d'énormes richesses grâce à ses réserves d'hydrocarbures en sous-sol.

    LEÇON II- Quels sont les liens entre le Maghreb et l'Europe?

    A- Les liens du passé

     

     

    -Le point commun des trois pays du Maghreb est l'ancienne colonisation par la France. L'Algérie a été colonisé vers 1830, la Tunisie vers 1881 et le Maroc vers 1912.

     

    Une économie coloniale s'est alors développée, les capitales situées dans l'Atlas  (comme Meknès) ont alors été remplacées par des métropoles situées le long du littoral (Casablanca, Alger, Tunis) pour exporter les productions vers la métropole.

     

    -Le Maroc et la Tunisie sont redevenus indépendants en 1956, alors que la décolonisation de l'Algérie fut plus difficile en 1962, après une guerre sanglante.

     

    B- Le Maghrébins en Europe

     Après a décolonisation  de nombreux maghrébins sont venus chercher du travail en Europe.

    -La majorité des 2 millions d'immigrés* originaires du Maghreb vivent en France. Ils ont émigrer* pour trouver du travail et parce que les entreprises européennes avaient besoin d'eux.

    -Depuis 1973, il est difficile de venir travailler en France. Les frontières sont en effet fermées depuis le début de la crise du chômage.

    - Avec la mondialisation des échanges l'immgration s'est nettement diversifiée.

    C- Les liens économiques

    -Le Maghreb reste orienté vers l'Europe, car les 2/3 des échanges commerciaux se font dans cette direction.

    -C'est aussi envers l'Europe (France) que l'endettement est le plus fort.

    LEÇON III- Comment sont exploités les littoraux et l'intérieur?

     

     

    Cliquez sur l'image pour agrandir

    A- Agriculture des plaines et agriculture des montagnes...

    Les plaines sont cultivées depuis la ........................... européenne. De cette époque datent les ............................................. qui furent rachetées par les autochtones. C'est une agriculture moderne (irrigation) orientée vers des productions ................................ (agrumes, primeurs...).

    Les montagnes sont réservées à des paysans plus modestes pratiquant une agriculture plus ............................... (oliviers, quelques animaux...).

     

    B- L'essor industriel

    -Les hydrocarbures du Sahara sont parmi les plus importants du monde. Ils ont permis à l'Algérie de s'industrialiser dans les années 1970.

    -Aujourd'hui, la baisse des cours du pétrole est problématique pour ces Etats qui en tirent de gros bénéfices. De plus c'est une ressource qui peut s'épuiser. Il faut donc diversifier les productions de richesses.

    L'industrie reste:

    - concentrée sur le littoral.

    - largement insuffisante pour une population jeune en plein essor.

     

    C- Une nouvelle activité: le tourisme

     

    -Cette activité ne concerne que peu l'Algérie (en raison d'une situation tendue dans le pays), et pour le Maroc et la Tunisie, reste localisée sur le littoral.

    Le site officiel de l’office de tourisme de la Tunisie : site 1

    Le site officiel de l’office de tourisme du Maroc : site 2

    -De gros efforts d'aménagement ont été réalisés par ces pays afin d'attirer la clientèle européenne. C'est une des principales entrées de devises*.

    Le complexe touristique d'El-Kantaoui, près de Sousse en Tunisie.

    Le complexe touristique d'El-Kantaoui comporte un port artificiel, une marina pour 400 embarcations, des commerces et des services le long des quais. Autour, s'organisent des résidences de luxe et des hôtels. Le complexe a été réalisé par une entreprise tunisienne avec participation de capitaux de l'État arabe pétrolier d'Abu Dhabi. C'est le plus grand complexe d'un seul tenant au Maghreb.

    M. Côte, « Le Maghreb », Documentation photographique, n° 8002, 1998.

     

    LEÇON IV- Quels sont les problèmes démographiques et sociaux du Maghreb?

     

    A- Une population jeune et problématique

     

    -Le Nord (plaines et montagnes) concentre la majeure partie de la population. Dans le Sahara, la densité* ne dépasse que rarement les 1 hab./km².

    -Comme beaucoup de PVD*, le Maghreb connaît une croissance urbaine rapide et récente. Le taux d'urbanisation* dépasse largement les 50%.

    La croissance urbaine en Algérie s'organise, presque systématiquement, à partir de deux modes d'occupation de l'espace : l'un planifié, l'autre illicite. A Tlemcen, ville située au nord-ouest algérien d'environ 200 000 habitants en 1993, deux villes coexistent dans le développement urbain

    -La dépendance alimentaire* s'aggrave en raison de l'augmentation de la population toujours plus urbaine et de la faiblesse des rendements.

    B- L'exemple algérien

     

    "Dossier : La crise algérienne"

     

    -Quels sont les caractères de la crise en Algérie?

    -Quelles sont les causes de cette crise?

    - La crise algérienne est-elle représentative du Maghreb?

     

    Fiche de synthèse

     

    A LA FIN DE CE CHAPITRE, JE SUIS CAPABLE ...

    1- De citer les composantes du Maghreb (Etats, relief...).

    2- D'associer un type de milieu avec les activités correspondantes.

    3- De donner les grandes caractéristiques de la population maghrébine.

    4- De localiser les activités (anciennes et récentes).

    5- De dire en quoi le littoral est-il important pour le Maghreb.


    Des exercices

    Carte à compléter sur le grand Maghreb (pays et capitales) :  carte 2

    Un exercice d’associations : exercice 1

    Des mots-croisés : exercice 2

    Un quizz  de culture générale : exercice 3

    Un quiz pour les plus entrainés : exercice 4


    Diaporama de synthèse

    Le Maghreb : des cartes au croquis de synthèse

     

    Carte de synthèse


    Cliquez pour agrandir


    Liens

    Blog de Melle Malaplate


    2 commentaires
  • CHAPITRE V : LES CADRES POLITIQUES ET LA SOCIETE MEDIEVALE

     

     

     Répartition des taches dans la société médiévale.

     

    LEÇON I- Qui a le pouvoir dans la société féodale?

     

    A- Les liens entre les hommes

     

    - A partir du Xème siècle, et à cause de l'insécurité (guerres), les seigneurs* les plus faibles se mettent sous la protection des seigneurs les plus puissants : c'est la cérémonie de l'hommage.

    "Une scène d'hommage" 

     

     

    L’hommage vassalique

    « Le comte demanda au futur vassal s’il voulait devenir son homme sans réserve. Celui-ci répondit : « Je le veux ». Ses mains étant jointes dans celles du comte, ils s’allièrent par un baiser. Puis le vassal dit : « Je promets en ma foi d’être fidèle à partir de cet instant au comte Guillaume et de lui garder contre tous et entièrement mon hommage, de bonne foi et sans tromperie. » Il jura cela sur la relique des saints. Ensuite, le comte lui donna l’investiture. »

    D’après Galbert de Bruges, XIIè siècle.

     

     


     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    B- Un système hiérarchisé et complexe

     

    Les devoirs du vassal envers son seigneur

    « Celui qui jure fidélité à son seigneur doit avoir toujours les six mots suivants présents à la mémoire. Sain et sauf afin qu’il ne cause pas de dommage à la force de son seigneur. Sûr afin qu’il ne nuise pas à son seigneur en livrant son secret ou ses châteaux forts…

    Honnête afin qu’il ne porte pas atteinte aux droits de justice de son seigneur. Utile afin qu’il ne fasse pas de tort aux possessions de son seigneur. Facile et possible afin qu’il ne rende pas difficile à son seigneur le bien que celui-ci pourrait facilement faire et afin qu’il ne rende pas impossible ce qui eût été possible à son seigneur. C’est justice que le vassal s’abstienne de nuire ainsi à son seigneur. »

    Ganshof

     

    Les devoirs du vassal envers son seigneur 

    Le contrat peut se résumer à l'auxilium, c'est-à-dire l'aide, et au consilium, le conseil (et non "concilium").

    Les devoirs du vassal envers son seigneur sont d'abord des interdictions : le vassal ne doit pas nuire à son seigneur, à sa famille et à ses biens.

    Le vassal doit l'aide militaire à son seigneur : lorsque celui-ci est attaqué, le vassal doit venir avec ses armes pour le défendre. Le vassal est aussi chargé de la garde du château (estage) et de l'escorte de son seigneur. Quand le seigneur attaque un autre, le service militaire (ost)ou (host) est limité à 40 jours. Mais le vassal reste évidemment aux côtés de son seigneur si le conflit dépasse cette durée. Il sera dédommagé en argent au-delà de 40 jours de combat.

    Le vassal doit aussi assurer une aide financière : l'aide aux 4 cas le vassal doit donner de l'argent ou des cadeaux à son seigneur lorsqu'il marie sa fille aînée, lorsqu'il adoube son fils aîné, lorsqu'il part à la croisade et lorsqu'il est fait prisonnier et qu'il doit une rançon.

    Enfin, le vassal est astreint à fournir des conseils à la demande de son seigneur : il doit participer aux assemblées féodales, aux cours de justice du seigneur ainsi qu'aux fêtes liturgiques. L'ensemble des vassaux d'un seigneur est ainsi soudé par ces temps forts.

    Les devoirs du seigneur envers son vassal 

    Les dépenses du vassal sont donc considérables : il doit acheter et entretenir un cheval et des armes ; il doit pouvoir se nourrir et assurer un certain genre de vie. C'est pour répondre à ces exigences que le seigneur doit donner un fief à son vassal. Ce fief est en général une terre qui rapporte des revenus au vassal (redevances). Le fief est pris sur les terres ou les revenus du seigneur.

    Le seigneur doit également protéger son vassal contre ses ennemis et lui rendre bonne justice.

    Le roi est le seul à n'être le vassal de personne. Il est à la tête de la pyramide vassalique, mais bien souvent il n'est pas obéit des grands seigneurs qui restent indépendants.

    LEÇON II- Comment vivent les chevaliers?

    A- Le château : un lieu fréquenté par les chevaliers


    cliquez pour agrandir.

     

     

    B- Le chevalier est un homme d'armes

     

    Chevalier en tournoi

     

    L'équipement du chevalier

     

    C- Le chevalier possède un mode de vie exigeant.

    La cérémonie de l'adoubement

    Enluminure du XIIIe siècle, tirée de la Chanson de Roland. Charlemagne
    offre son épée à Roland qui est béni par l'évêque

    Au Moyen Âge, l'adoubement était une cérémonie officielle à laquelle de nombreux nobles assistaient et qui consistait à consacrer un homme comme chevalier du roi. Tout homme de bonne naissance, autrement dit riche et descendant de suzerains, après avoir été page puis écuyer pouvait devenir chevalier. Pour ce faire, le père de l'enfant le confiait à une personne de confiance, un ami, ou un membre de sa famille qui devenait son parrain dès que l'enfant avait atteint l'âge de sept ans. Il fallait que le père ait une confiance absolue en cette personne, le parrain, pour lui confier son enfant, car celui-ci devrait passer ses plus jeunes années sous sa garde et être élevé par lui.



    Jean II adoubant des chevaliers, enluminure des XIVe / XVe siècle, BNF

    A partir de ce moment, le jeune chevalier devra se montrer physiquement fort, mais aussi avoir des valeurs ...................... comme le respect de la parole donnée aux seigneurs. En dehors des occupations ............................. (guerre, chasse ou tournois), le chevalier peut aussi se détendre et se cultiver en écoutant des chansons de geste (textes chantés qui racontent des exploits chevaleresques) dans les ...............................".

     

     

    LEÇON III- Que deviennent les villes au Moyen-Age?

     

    A- A quoi ressemblent les villes du Moyen-Age?

     

    - Troyes (en Champagne) est une ville qui a connu une forte croissance au XIIème siècle. Elle peut donner les grands traits de la ville médiévale.

     

     

    Q1- Quel est l'aspect des villes extérieures du Moyen-Age?

    (Remparts, portes fermées, surveillance des gardes, derrière les remparts se situent les faubourgs...).

     

     

    Q2- Quel est l'aspect des rues?

    (Pavées, étroites, sombres...).

     

    Q3- Quel est l'aspect des maisons?

    (Boutiques au rez-de-chaussée, construction en bois et torchis, colombage, encorbellement...)

     

    Q4- Quels sont les bâtiments importants et leur rôle?

    (Eglise, Hôtel-Dieu, Beffroi, halles...).

     

    Q5- Quels problèmes pouvaient alors se poser?

    (incendies, hygiène, encombrements, insécurité...).

     

     Au Moyen-Age, les gens sont propres mais la notion d’hygiène n’existe pas. Dans les villes, les déchets et les excréments sont évacués par une rigole au milieu de la rue. Dans les villages, les tas de fumier sont sous les fenêtres ( les mauvaises odeurs et les germes se propagent dans la maison ) ou à côté d’un puits qui, par infiltration, se trouve contaminé. Les rivières servent à la fois de source d’eau et d’égout, ce qui facilite la propagation des maladies.

    B- Pourquoi une croissance urbaine au Moyen-Age?

     

     

    "Routes et foyers du commerce"

     

    -Toutes les villes ne se développent pas de manière identique. Celles situées sur la route des foires* de l'Est (Bruges, Troyes...) sont particulièrement favorisées grâce aux richesses échangées.

     

    C- Les nouvelles sociétés dans ces villes: le cas de Bruges

     

    - Artisans et commerçants portent le nom de bourgeois (celui qui habite un bourg). Ils imitent les nobles grâce à leurs revenus, mais travaillent beaucoup plus.

     

    - L'ensemble des artisans est strictement organisé en corporation* qui fixe les règlements du métier.

     

    LEÇON IV- Le monde paysan est-il plus vulnérable face aux crises?

     

    A- Une vie rurale difficile

     

    "Les travaux agricoles"

    Au Moyen-Age, les paysans représentaient près de neuf habitants sur dix. Ils se regroupent dans de petits villages entourés de champs puis de landes.

     

     

    Le travail est pénible, et les rendements sont faibles, voire tout juste suffisants pour vivre. L'entraide villageoise est cependant là pour supporter la dureté de l'existence.

     

    B- Les crises des XIVème et XVème siècles

     

    Pendant les famines*, qui ont pour causes le climat trop froid et une population de plus en plus nombreuse, les campagnes semblent mieux s'en sortir que les villes qui ne sont plus ravitaillées.

     

    "La terrible peste noire de 1348"

     

    Allégorie de la Peste, miniature du XVème siècle.

    Peinture anonyme du XVème siècle

     

    Flagellants, miniature du XVème siècle

    La peste entraîne presque toujours la mort, et est perçue comme étant une punition de Dieu.

     On estime qu’elle tua 25 millions d’européens, soit la moitié de la population.

    Famines, pestes et guerres entraînent un effondrement de la population de l'Europe qui diminue de 30% en un siècle...Au Moyen-Age, l’alimentation est un problème grave. Les riches mangent en général trop, et surtout trop de viande ( d’où problème de goutte ). Mais la majorité de la population ne mange pas à sa faim. Les paysans souffrent de nombreuses carences : ils se nourrissent du produit de leurs champs et de quelques oeufs ( presque jamais de viande ). Il suffit d’une année de mauvaise récolte ( guerre, intempéries, maladie du bé...) pour que la famine s’installe favorisant les épidémies.

     

    Fiche de synthèse

    A LA FIN DE CE CHAPITRE, JE SUIS CAPABLE ...

     

    1- De dire qui sont les hommes les plus puissants dans la société féodale.

    2- D'expliquer à quoi sert la cérémonie de l'hommage et ce qu'elle implique.

    3- De rédiger un petit paragraphe sur les chevaliers.

    4- De dire pourquoi les villes se sont autant développées vers le XIème siècle.

    5- De faire une comparaison entre la vie dans les campagnes et en ville (les difficultés...).

     

     

    Liens

    - Vivre au Moyen-Age

     

     


    2 commentaires
  • L'inde et la Chine

     

     

    L'UNION INDIENNE



    Objectifs de savoir-faire: Accroissement naturel, caste, démographie, développement, exportation, industrie de pointe, libéralisme, multiculturalisme, révolution verte, taux de mortalité, taux de natalité, urbanisation

    Activité de l'élève : Compléter des cartes, étudier un paysage et une vidéo.

    Support:Cassette vidéo Galilée, cartes de l’Inde, photographies

    Trace écrite:

    Introduction: 

    Superficie: 3,3 Millions de Km carrés

    Population: Plus d’un milliard d’habitants.

    Capitale: Delhi

    Monnaie: La roupie

    Langue: L’anglais (administration, justice)

    Religion: Majorité d’Hindouiste, forte minorité musulmane.

     

    Problématique : quelles sont les particularités de ces deux Etats ?

    Partie I: La population Indienne

    A Répartition

    La population Indienne se répartie en fonction du relief. L’Inde est un pays de plateaux. Les montagnes servent de frontières (Himalaya). Les plaiens servent surtout à l’agriculture et accueillent de fortes densités.

    La majorité du pays est constitué de plateaux (plateau du deccan)

    17 millions d’habitants en plus par an

    B Culture

    Document 4 page 247

    Religions :

    Hindouisme

    Musulmans

    Sikhs

    Bouddhistes

    Langues:

    Parlées: Langues officielles (16)(Hindi+ Anglais)

    Dialectes: Plus de 1000 différents

    C Organisation sociale 

    1% de riches

    Document 5 page 247

    Système de caste

    C’est une organisation très originale, les castes sont un système officiellement abolis depuis 1951, mais elles subsistent toujours dans la société actuelle.

    Quelles sont les castes qui dominent ?

    Conclusion

    La diversité culturelle est reconnue et respectée en Inde. Mais le système est bloqué par l’existence des castes. 

     

    Partie II: Le développement agricole

    A La croissance démographique

    1950: 360 m

    1980: 720 m

    1995: 930 m

     

    Doc 4 page 249:

    Explication de ce fort taux de natalité, même s’il baisse régulière ment depuis 25 ans.

     En 1994, 29 pour mille (France 13 pour mille)

     

    Conséquences: Surpopulation

    Doc 6 page 249. Population jeunes donc problème de scolarisation, de nourriture et d’emploi.

    B: La révolution verte 

    Fiche « nourrir un milliard d’Indien » 


    Document 2 page 250 :

    Quelle est la courbe rouge ?

    Quelle est la courbe verte ?

    Avant 1974 ? Après 1974 ? A partir de 1974, l’Inde devient autosuffisante au niveau agricole.

    Définition de la révolution verte page 250. Elle a été lancée en 1967. C’est l’état qui à financé cette modernisation de l’agriculture (voir document 2 page 252) avec de l’irrigation, des barrages, des engrais et des semences sélectionnés.


    Etude la cassette vidéo « Galilée »

    sur le développement agricole en Inde 

     

    La révolution verte

     

    Indique les grands moyens pour augmenter la production agricole :

    - ………………….

    - ………………….

    - ………………….

    - ………………….

    - ………………….

    - ………………….

     

    Pelling, sous le toit du monde

    Quelles sont les grandes nouveautés dans cette région isolée ?

    - …………………..

    - …………………..

    - …………………..

     

     

     

    Quelle est encore la plus grande difficulté ? ……………………

     

    Partie III: industrie et croissance urbaine

    A : Evolution

    Document 1 et 2 page 254.

    Il y a une hausse rapide de la production industrielle. On parle alors d’un « décollage » industriel.

     

    Texte « le décollage » de l’Inde.

     

    1947 : Départ des Anglais, arrivé de Gandhi puis Nehru.

    L’état prend en charge ce qui coûte cher (biens d’équipement, secteur public) mais il laisse au secteur privé les biens de consommation. Voir définitions page 254.

     

    B: Des atouts

    Le marché est énorme

    La main d’œuvre est bon marché.

     

    C: De grandes villes. 


    Fiche de synthèse


    Pour cette leçon, je dois savoir:

    .    Je dois connaître le vocabulaire (caste, hindou, intouchable, révolution verte, mousson,  etc. )

    .    Savoir situer les éléments importants sur une carte les grandes villes (Bombay, Delhi, Calcutta, Bangalore, Madras) le Gange, l’Himalaya, le Pakistan et le Bangladesh.

    -         Savoir calculer un accroissement naturel (Les naissances moins les décès).

    -         Savoir expliquer les problèmes liés à la forte population (problème alimentaire, problème de logement etc.)

    -         Savoir faire une carte de synthèse (orientation, échelle, légende, éléments importants)

    Savoir faire une rédaction avec une introduction (j’explique de quoi je vais parler), un développement (exemples et vocabulaire précis pour énoncer ses idées)  et une conclusion (idée finale). 


     

    LA CHINE


     

    Objectifs de savoir-faire: Savoir faire le schéma du communisme, expliquer un accroissement démographique. 

    Activité de l'élève : Calcul d’un accroissement démographique.

    Support: Cassette vidéo Galilée 

    Repères chronologiques : 1949, arrivée de Mao Zedong au pouvoir. 1979, décollectivisation.

    Introduction:

    Le pays le plus peuplé de la planète et un de ceux qui nous est le moins connu.

    Partie I: La population

    A: Composition

    Il y a une réelle unité religieuse autour du bouddhisme.

    Par contre, il y a une grande disparité ethnique avec un peuple dominant: les Hans (92% de la population)

    Domination acquise en refoulant les autres peuples:

    exemple, les mongols au IIIème siècle avant JC. (construction de la muraille de Chine)

    Problème des Tibétains (Cf texte)

    invasion du Tibet par la Chine en 1950. Depuis exil du Dalai Lama (leur chef spirituel en Inde). La grande ville du Tibet est Lhassa. Puis la Chine à colonisé le Tibet (afflux de population Han grâce à des subventions). Aujourd ’hui, il y a plus de 7,5 millions de Chinois pour 6 millions de Tibétains au Tibet.

    Conclusion: On est en train de voir toute une civilisation disparaître avec sa langue, sa culture, ses rites...

     

    B: Evolution

    tendance générale à la hausse de la population

    1950: 550m

    1990: 1 milliard

    1995: 1,2 milliard

    Multiplié par 2 en 40 ans, puis par 20% en 5 ans.

    Misère et ignorance sont de gros obstacles à la limitation des naissances. Les enfants servent aussi de capital retraite. Les convictions religieuses entrent aussi en compte.

    En Chine, on retarde au maximum l’âge du mariage, on oblige les couples à payer des taxes à partir du deuxième enfant et on développe la contraception. On fait de la publicité pour l’enfant unique et on opère parfois des stérilisations forcées.

    Conclusion

    La Chine et l’Inde ont mis en place différentes mesures pour limiter les naissances. Certes, le taux de natalité à diminué dans ces pays mais la population continue d’augmenter.

    Cassette vidéo « Galilée » sur la Chine.

     

    Partie II: Les voies de développement

     

    Définition d’un régime communiste page 234

    1949 : Arrivée au pouvoir de Mao Zedong (document 1 page 262)

    A : L’agriculture

    Avant 1949 : Les terres appartiennent à de grands propriétaires riches

    Après 1949 : Les exploitations agricoles appartiennent à l’état. Les terres sont à tous, les outils aussi. L’agriculture est collectivisée.

    Problème, les agriculteurs ne sont plus motivés. Les productions sont donc faibles.

    1979 : Décollectivisation

    Les terres appartiennent toujours à l’état mais une partie de ces terres est louée. Les agriculteurs peuvent alors vendre ce qu’il produisent sur un marché libre. La motivation est alors meilleur, les rendements sont plus élevés et on obtient une hausse du niveau de vie.

    B : L’industrie

    Document 2 et 4 page 274
    Document 1 : Il y a une hausse des entreprises privées.
    L’état encourage ce développement avec la création des ZES (Zones économiques spéciales).
    Voir le document 3 page 275.
    Où sont elles installés ? Densité de population (donc une main d’œuvre abondante). Ces productions sont destinés aux marchés étrangers (industrie de pointe, textile, jouets…)
    Voir document 2 page 263 : La population de la campagne est attirée par la ville.
    Forcément, il y a une forte misère.      
    Construction du barrage des 3 gorges. Le plus grand barrage du monde.
                                       

    CONCLUSION FINALE

    Ce sont deux pays multinationaux à fort dynamisme démographique

    Ce sont deux pays en voie de développement (agriculture, industrie…)

     

    Fiche de synthèse

    Pour cette leçon, je dois savoir:

    -         Je dois connaître le vocabulaire (collectivisation, communisme, politique nataliste et anti-nataliste etc…)

    .    Savoir situer les éléments importants sur une carte (les grandes villes et les fleuves indiqués sur les cartes)

    -         Savoir calculer un accroissement naturel, expliquer le système communiste grâce à un schéma.

    -         Savoir faire une carte de synthèse (orientation, échelle, légende, éléments importants)

    -         Savoir faire une rédaction avec une introduction (j’explique de quoi je vais parler), un développement (exemples et vocabulaire précis pour énoncer ses idées)  et une conclusion (idée finale).


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique