• Hist II Thème 1 - LES TEMPS FORTS DE LA RÉVOLUTION

    II - LA RÉVOLUTION ET L’EMPIRE
    ( environ 25% du temps consacré à l’histoire)

     

    Thème 1 - LES TEMPS FORTS DE LA RÉVOLUTION

    Cliquez sur le titre pour télécharger  sur cours en version Notebook.

    CONNAISSANCES
    L’accent est mis sur trois moments:
    - 1789-1791 : l’affirmation de la souveraineté populaire, de
    l’égalité juridique et des libertés individuelles ;
    - 1792-1794 : la République, la guerre et la Terreur ;
    - 1799-1804 : du Consulat à l’Empire.

     

    DÉMARCHES
    On renonce à un récit continu des événements de la Révolution et de l’Empire ; l’étude se concentre sur un petit nombre d’événements et de grandes figures à l’aide d’images au choix pour mettre en mettre en évidence les ruptures avec l’ordre ancien.

     

    CAPACITÉS
    Connaître et utiliser les repères suivants
    − La Révolution française : 1789 – 1799. Prise de la Bastille : 14 juillet 1789 ; Déclaration des droits de l’homme et du citoyen : août 1789;
    proclamation de la République : septembre 1792
    − Le Consulat et l’Empire : 1799 – 1815. Napoléon Ier, empereur des Français : 1804
    Raconter quelques uns des événements retenus et expliquer leur importance

     

     

    DIaporama d'accompagnement du cours 

     

     

    1. L'affirmation de nouveaux principes*(1789). 

     

    *principe : règle fondamentale

     

    a) L'affirmation de la souveraineté nationale.

     

    Lorsque les États généraux se réunissent à Versailles, lesdéputés du Tiers-états'opposent au roi en affirmant quele pouvoir politique appartient au peupledont ils sont les représentants (l'Assemblée nationale). Les  députés décident alors de rédiger une constitution(voir définition dans le manuel) : c'est lafin de  la monarchie absolue.

     

     

    b) Un événement majeur : la prise de la Bastille.

     

    Fiche d'activité à télécharger 

     

    Après le 14 juillet, un nouveau symbole national est adopté : lacocarde tricolore.

    c)        L'affirmation des libertés individuelles et de l'égalité des droits.

     

    Document 4 p. 57: La déclaration des droits de l'homme et du citoyen

     http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/aa/Le_Barbier_Dichiarazione_dei_diritti_dell%27uomo.jpg 

     

    - Qui est l’auteur de cette déclaration ?

    - Quelles sont les formes de libertés définies aux articles 10 et 11 ?

    - Quelle limite est fixée à l'exercice de ces libertés ?

    - Dans quels domaines les citoyens sont-ils égaux d'après les articles 6 et 13 ?

    - Pourquoi ces 2 articles marquent-ils une rupture avec la société française d'avant 1789 ?


    La Déclaration des droits de l'homme et du citoyen est votée par l’Assemblée nationale.

    Elle garantie laliberté d'opinion et d'expression  dans leslimites fixées par la loi.

    Elle reconnait l'égalité des citoyens devant la loi et le paiement de l’impôt,ce qui signifie lafin des privilèges.

    2. Les débuts difficiles de la République.

    Etude de la Marseillaise

    Les paroles de la Marseillaise
     

    Allons enfants de la Patrie
    Le jour de gloire est arrivé !
    Contre nous de la tyrannie
    L'étendard sanglant est levé
    Entendez-vous dans nos campagnes
    Mugir ces féroces soldats?
    Ils viennent jusque dans vos bras.
    Égorger vos fils, vos compagnes!

     

    Aux armes citoyens
    Formez vos bataillons
    Marchons, marchons
    Qu'un sang impur
    Abreuve nos sillons

     

    Que veut cette horde d'esclaves
    De traîtres, de rois conjurés?
    Pour qui ces ignobles entraves
    Ces fers dès longtemps préparés?
    Français, pour nous, ah! quel outrage
    Quels transports il doit exciter?
    C'est nous qu'on ose méditer
    De rendre à l'antique esclavage!

     

    Quoi ces cohortes étrangères!
    Feraient la loi dans nos foyers!
    Quoi! ces phalanges mercenaires
    Terrasseraient nos fils guerriers!
    Grand Dieu! par des mains enchaînées
    Nos fronts sous le joug se ploieraient
    De vils despotes deviendraient
    Les maîtres des destinées.

     

    Tremblez, tyrans et vous perfides
    L'opprobre de tous les partis
    Tremblez! vos projets parricides
    Vont enfin recevoir leurs prix!
    Tout est soldat pour vous combattre
    S'ils tombent, nos jeunes héros
    La France en produit de nouveaux,
    Contre vous tout prêts à se battre.

     

    Français, en guerriers magnanimes
    Portez ou retenez vos coups!
    Épargnez ces tristes victimes
    À regret s'armant contre nous
    Mais ces despotes sanguinaires
    Mais ces complices de Bouillé
    Tous ces tigres qui, sans pitié
    Déchirent le sein de leur mère!

     

    Nous entrerons dans la carrière
    Quand nos aînés n'y seront plus
    Nous y trouverons leur poussière
    Et la trace de leurs vertus
    Bien moins jaloux de leur survivre
    Que de partager leur cercueil
    Nous aurons le sublime orgueil
    De les venger ou de les suivre!

     

    Amour sacré de la Patrie
    Conduis, soutiens nos bras vengeurs
    Liberté, Liberté chérie
    Combats avec tes défenseurs!
    Sous nos drapeaux, que la victoire
    Accoure à tes mâles accents
    Que tes ennemis expirants
    Voient ton triomphe et notre gloire!

     

    La Marseillaise (Instrumentale)
    Questions:
    - Relevez les mots montrant que la Marseillaise est un chant de guerre.

    - Relevez  les expressions utilisées pour désigner les Français.

    - Relevez les expressions utilisées pour désigner les ennemis de la France.

    - Pour qui et pourquoi les Français se battent-ils

    Répondez par écrit aux questions 1 à 4 de la p. 59.

    A retenir


    En 1792 la France est  une monarchie constitutionnelle (le pouvoir du roi est limité) mais  Louis XVI veut profiter d'une guerre pour rétablir son pouvoir absolu avec l'aide des armées ennemies. Le peuple parisien, aidé par des soldats marseillais, organise alors une nouvelle révolution  pour arrêter le roi et proclamer la République.  

    Après l’exécution de Louis XVI, la République est  menacée de l'intérieur (révoltes des royalistes) et de l'extérieur (attaques de la plupart des puissances européennes). Face au danger, le gouvernement révolutionnaire met en place la Terreur : les libertés individuelles sont suspendues et les opposants politiques sont   exécutés. La Terreur s'arrête en 1794 lorsque les ennemis de la République sont vaincus.




     

     

    3. De la République à l'Empire. 

     

    Fiche d'activité à télécharger


  • Commentaires

    1
    athur
    Mardi 7 Avril 2015 à 20:32
    ou est la rubrique des controles?
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :