• Chap 7 Hist: Humanisme, renaissance, réforme

     

    CHAPITRE VII : HUMANISME, RENAISSANCE ET REFORME

     

     

    A LA FIN DE CE CHAPITRE, JE SUIS CAPABLE ...

     

    1- De situer dans le temps la Renaissance.

    2- De situer cette Renaissance par des exemples d'oeuvres.

    3- De nommer quelques grands humanistes.

    4- Expliquer les progrès techniques en architecture et leurs conséquences.

    5- De citer les principales critiques énoncées envers les catholiques.

    6- De décrire la réaction protestante.

    7- De dire quelle fut l'attitude de l'Eglise catholique face à la montée des protestants.

    8- De résumer l'organisation du monde chrétien après ces mouvements.

     

    LEÇON I- Qu'est-ce que l'humanisme?

     

    A- une rupture avec le Moyen Age

     

    ¦ Les humanistes* sont les intellectuels de la fin du Moyen Age. Pourtant ils changent totalement de type de pensée.

     

    ¦ Au Moyen-Age, les études étaient principalement orientées vers Dieu et la religion. Les humanistes étudient au contraire l'homme, d'où le nom "d'humanisme".

     

    "Le parfait humaniste" (doc4 p137)

     

    ¦ Ces intellectuels redécouvrent alors les oeuvres de l'Antiquité grecque et romaine oubliées ou négligées au Moyen-Age.

     

    B- De nouvelles connaissances

     

    "Vésale" (doc6 p137)

     

    ¦ Les humanistes ne veulent pas tenir compte des idées du Moyen-Age, et cherche à tous prix le progrès des sciences, comme Vésale qui disséqua des cadavres pour faire progresser l'anatomie, ou Léonard de Vinci qui mit au point de nombreuses machines.

     

    "Inventions de Léonard de Vinci" (doc1 p136)

     

    C- La diffusion de ces idées

     

    "Les foyers de l'humanisme" (doc 5 p137)

     

    ¦ Les voyages ou encore l'imprimerie permettent une diffusion de ces nouvelles idées. Mais seules les villes en prennent connaissance.

     

    LEÇON II- Pourquoi l'Italie a-t-elle connu la "Renaissance" artistique?

     

    A- Un art inspiré de l'Antiquité

     

    ¦ Aux XV et XVIème siècles, les architectes italiens délaissent le mouvement gothique pour s'inspirer eux aussi des formes antiques grecques ou romaines.

     

    ¦ L'homme est le centre de l'inspiration artistique et on cherche à le représenter le plus fidèlement possible. La règle de la perspective* est aussi inventée.

     

    "La chapelle Sixtine" (p146-147)

     

    ¦ La décoration de cette chapelle est l'exemple même du nouveau mouvement artistique, au niveau du sujet (l'homme) et des techniques (peinture à l'huile).

     

    B- L'Italie, centre de la Renaissance

     

    ¦ Les riches familles italiennes ont permis à la Renaissance artistique de se développer. En effet, chacun devait posséder les plus beaux monuments, et pour ce faire devenait un mécène* pour des artistes.

     

    "La villa Rotonda" (p145)

     

    ¦ Après Florence, c'est Rome puis Venise qui passe au premier plan. Cette villa de la région de Venise, montre les changements architecturaux.

     

     

    LEÇON III- Où cette la Renaissance s'est elle ensuite diffusée?

     

    A- La France s'inspire de l'Italie...

     

    ¦ Les guerres menées en Italie permettent aux rois de découvrir la Renaissance artistique italienne.

     

    ¦ François premier fut aussi un admirateur de cette culture italienne, et fit même venir des artistes comme Léonard de Vinci.

     

    "Le château de Chambord" (doc3 p149)

     

    ¦ L'influence italienne se fait sentir sur l'ensemble des châteaux de la Loire. Ces châteaux gardent de aspects médiévaux (tours...) mais sont aussi extrêmement nouveaux (chapiteaux, terrasses...).

     

    B- L'impact en Flandre et en Allemagne.

     

    "Diffusion de la Renaissance" (Bordas n°22)

     

    ¦ C'est plus les marchands que les seigneurs qui assurent la diffusion artistique pour cette partie de l'Europe. Les plus riches marchands, achètent en effet de nombreux objets de luxe, voire se font construire des palais.

     

    "Adam et Eve" (doc 2 p148)

     

    ¦ Les flamands et les allemands gardent plus les techniques (gravures...) que les sujets d'inspirations italiens (mythologie...).

     

    LEÇON IV- Quelles furent les bases de la réforme protestante?

     

    A- Les critiques des protestants envers les catholiques

     

    ¦ Ce qui choque, et ce que dénonçaient les protestants était l'attitude du clergé depuis la fin du moyen âge : des curés ignorants et mal formés, des évêques qui ne pensent qu'à l'argent...

     

    ¦ Plus grave encore, afin de trouver de l'argent, le pape Léon X se mit à vendre des indulgences*. C'est à dire que toutes les fautes pouvaient être pardonnées à condition d'avoir de l'argent.

     

    B- Luther, père de la réforme protestante

     

    ¦ Luther est un moine allemand qui avait pour principe que seule la foi (et non l'argent) peut donner le paradis.

     

    "Luther critique l'Eglise" (doc2 p152)

     

    ¦ Il se détourna alors de l'autorité du pape pour créer une Eglise réformée ou Eglise protestante.

     

    "Une gravure protestante" (doc3 p153)

     

    ¦ Pour les protestants*, la bible reste la référence, mais il n'y a pas de prêtres mais des pasteurs, il n'y a pas non plus de prières pour les Saints ou pour la Vierge.

     

    C- La réforme protestante en France et en Angleterre

     

    ¦ En France les protestants sont pourchassés, c'est pourquoi Calvin se réfugie à Genève où il crée une Eglise protestante encore plus sévère que celle de Luther.

     

    ¦ En Angleterre, c'est le roi Henri VIII qui donne naissance à une Eglise protestante : l'Eglise anglicane.

     

     

    LEÇON V- Pourquoi la réforme catholique fut une nécessité?

     

     

    A- La réaction catholique

     

    ¦ En 1542, le pape réorganise l'Inquisition* pour se débarrasser des protestants.

     

    ¦ A la même époques, Ignace de Loyola, un espagnol, fonde la Compagnie de Jésus, afin de redynamiser le catholicisme. Ceux qu'on appelle les Jésuites* avaient pour but de prêcher partout dans le monde et de participer à l'éducation avec les nombreux collèges.

     

    "Les collèges de Jésuites" (doc2 p154)

     

    B- La réorganisation

     

    ¦ Elle est venue du Concile de Trente : c'est lors de cette réunion que la pape a reprécisé tous les dogmes* de l'Eglise catholique.

     

    "Les principes catholiques rappelés par le concile de Trente" (doc4 p155)

     

    ¦ C'est à partir de ce concile que les séminaires* ont été créés.

     

    C- Les victoires de cette réforme

     

    ¦ Les catholiques sont redynamisés par cette réforme.

     

    ¦ De nouvelles églises sont construites, plus luxueuses que celles des protestants.

     

    "Eglise du Gesu à Rome" (doc3 p155)

     

    ¦ La conséquence est le recul du protestantisme dans bon nombre de régions...


  • Commentaires

    1
    Loulou13
    Dimanche 5 Juin 2011 à 11:18
    Merci beaucoup, je n'avais pas bien compris cette leçon, et grâce a vous j'ai tout de suite tout compris je vous remercie infiniment et bonne continuation ! ;)
    2
    fredorain Profil de fredorain
    Dimanche 5 Juin 2011 à 12:32
    C'est la pour ça. Merci des encouragements ;)
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :